Biographie

Dans l’atelier d’Arlette Gilleron Prod’homme

Après des études de lettres classiques, Arlette Gilleron-Prod’Homme se destine dans un premier temps à l’enseignement et en parallèle suit avec assiduité à Paris, les cours de l’Académie de la Grande Chaumière. Elle y croque de nombreux modèles vivants qui lui apportent la maîtrise de l’anatomie et du corps humain. Pour elle cette école est précieuse et irremplaçable ; le dessin, indispensable à l’élaboration d’une toile, en assure en quelque sorte la structure et la charpente. Après avoir passé avec succès licence et maîtrise de lettres, sa vocation artistique l’emporte et elle se consacre définitivement au dessin et à la peinture.

Elle se décide naturellement à renouer avec l’Académie de la Grande Chaumière où officie avec beaucoup de talent et d’attention pour ses élèves Yves Brayer, célèbre pour ses compositions provençales et ses souvenirs de voyage en Amérique latine et autres lieux. Elle participe alors pendant plusieurs années au Salon d’Automne qui se tient sous la nef du Grand palais à Paris. Ses compositions de Fleurs et de Fruits y remportent beaucoup de succès auprès des acquéreurs et collectionneurs d’art.

Viennent ensuite les expositions personnelles dans sa ville de résidence, Chilly-Mazarin, la Mairie mettant à sa disposition une salle bien adaptée pour la mise en valeur de ses œuvres qui entraîne l’adhésion du public et des acheteurs.
Elle participe également à des expositions de groupes à Paris et en région parisienne ainsi qu’en Province notamment à Toulouse, Cannes et en Normandie, où son art est récompensé par plusieurs Prix. A travers des sujets aussi variés que les compositions musicales, natures mortes et portraits, c’est une réalité pleine de poésie sensible qu’elle s’attache à révéler dans ses peintures.

Arlette Gilleron Prod’Homme est également créatrice de bijoux. Quoi de plus séduisant que ces perles que nous offrent si généreusement les mers chaudes ? Quoi de plus envoûtant que ces pierres extraites des profondeurs de la terre et dont l’homme révèle toute la beauté par la sélection et la taille  – grenats, péridots, améthystes, citrines, iolites … autant de termes qui parlent à l’imaginaire et suscitent les rêves. Les associer en des créations uniques est une démarche dans laquelle Arlette Gilleron, créatrice de cette collection, s’est engagée avec enthousiasme et passion. Ainsi sont nés : ras de cou, colliers demi-longs, sautoirs et autres compositions qui présentent une grande diversité de forme et de couleur.